Règles générales sur l’étiquette sociale et l’étiquette des repas

Les bonnes manières à table jouent un rôle important pour faire bonne impression. Ils sont des signaux visibles de l’état de nos manières et sont donc essentiels à la réussite professionnelle.

Code vestimentaire : Suivez le code vestimentaire demandé sur l’invitation ou suggéré par l’hôte/hôtesse.

Arrivée : Arrivez au moins 10 minutes à l’avance, sauf indication contraire. N’arrivez jamais en retard !

Restez au courant des dernières modes sur les hachoirs a viande professionnels à notre site.

Cadeau d’hôtesse : Il convient d’apporter un petit cadeau d’hôtesse, un cadeau que l’hôtesse n’est pas obligée d’utiliser le soir même. Les cadeaux comme les fleurs, les bonbons, le vin ou le dessert ne sont pas de bons cadeaux d’hôtesse, car l’hôtesse sentira qu’elle doit les éteindre immédiatement. Vous ne devez jamais vous attendre à ce que votre cadeau soit servi au souper.

Places assises : Lors d’un dîner, attendez que l’hôte ou l’hôtesse s’assoie avant de prendre place. Si l’hôte/hôtesse vous demande de vous asseoir, faites-le. Lors d’un dîner très formel, s’il n’y a pas de bristol nominatif à la table, attendez que l’hôte vous indique où vous devriez vous asseoir. Les places assises seront généralement des hommes, des femmes et des hommes, les femmes étant assises à la droite des hommes.

Prière : Une prière ou une ” bénédiction ” peut être d’usage dans certains foyers. Les convives peuvent se joindre à nous ou garder le silence avec respect. La plupart des prières sont faites par l’hôte avant le repas.

Toast : Parfois, un toast est offert au lieu d’une prière. Toujours porter un toast. Si l’hôte se lève pendant le toast, levez-vous aussi.

Fin du dîner : Servir du thé ou du café signifie que la partie formelle de la soirée est terminée. Les invités peuvent maintenant se sentir libres de partir ou de s’attarder si l’hôte ou l’hôtesse les encourage à le faire.

Note de remerciement : Après un dîner formel, une note de remerciement devrait être envoyée à l’hôtesse. Selon la connaissance que vous avez de vos hôtes, un appel téléphonique est également acceptable.

Servir de la nourriture : La nourriture est servie de la gauche. Les assiettes sont retirées par la droite.

Dites toujours s’il vous plaît quand vous demandez quelque chose.

Dans un restaurant, n’oubliez pas de dire merci à votre serveur et à votre garçon de bus après qu’ils aient retiré les articles usagés.

Le beurre, les tartinades ou les trempettes doivent être transférés du plat de service à votre assiette avant d’être tartinés ou mangés.

Passer de la vaisselle ou de la nourriture :

Passez la nourriture de gauche à droite. Ne vous étirez pas en travers de la table, en croisant d’autres invités, pour atteindre de la nourriture ou des condiments.

Si un autre dîneur demande le sel ou le poivre, passez les deux ensemble, même si un compagnon de table n’en demande qu’un seul. Ainsi, les convives n’auront pas à chercher des secoueurs orphelins.

Placez tous les articles passés, que ce soit la salière, la poivrière, une corbeille à pain ou une assiette à beurre, directement sur la table au lieu de les passer main dans la main.

Utilisez toujours des ustensiles de service pour vous servir, et non votre argenterie personnelle.

Ne parlez PAS avec de la nourriture dans la bouche ! C’est très impoli et désagréable à regarder ! Attendez d’avoir avalé la nourriture dans votre bouche.

Goûtez toujours vos aliments avant de les assaisonner. Habituellement, l’hôtesse a fait beaucoup de travail pour s’assurer que la nourriture servie est délicieuse selon ses normes. Il est très impoli d’ajouter du sel et du poivre avant de goûter la nourriture.

Ne soufflez pas sur vos aliments pour les refroidir. S’il est trop chaud pour être mangé, suivez le conseil et attendez qu’il refroidisse.

Ramassez toujours la nourriture, en utilisant l’ustensile approprié, loin de vous.

Coupez seulement assez de nourriture pour la prochaine bouchée (ne coupez pas plus de deux bouchées d’aliments à la fois). Mangez en petites bouchées et lentement.

Mangez un peu de tout ce que vous avez dans votre assiette. Si vous n’aimez pas la nourriture et ne vous sentez pas capable de faire un compliment, gardez le silence. Il est acceptable de laisser de la nourriture dans votre assiette si vous êtes rassasié et que vous avez suffisamment mangé. Si la nourriture servie n’est pas à votre goût, il est poli d’au moins essayer d’en manger une petite quantité. Il n’est jamais acceptable de demander à une personne pourquoi elle n’a pas mangé toute la nourriture. Ne faites pas de problème si vous n’aimez pas quelque chose ou si vous ne pouvez pas le manger – gardez le silence.